Plaisirs et souvenirs

Je me remets à écrire de façon beaucoup plus intensive et ça me fait un bien fou. Je n’avais malheureusement pas le temps de m’y consacrer ces derniers mois pour cause d’un emploi du temps très chargé. Mais c’est un plaisir de revenir à ce premier amour.

 

D’ailleurs, plus qu’un premier amour, c’est une composante de ce que je suis. Je dois beaucoup à mon enseignante du primaire qui nous faisait tenir un journal. J’ai aujourd’hui oublié son nom mais son visage et sa douceur sont encore dans ma mémoire. En revanche, je n’oublierais jamais ce petit cahier simple avec une couverture en plastique bleu.

 

Parmi mes mille projets, j’écris sur la Tasmanie. J’aime profondément cette île. C’est vrai qu’elle ressemble un peu à la Réunion par son côté sauvage. Mais la Réunion est aujourd’hui bien plus peuplée que la Tasmanie. J’ai tellement apprécié le contact avec la nature. La première nuit passée près d’une plage quasiment déserte, avec le seul bruit du vent dans le feuillage et ce sentiment de grandeur de la Nature était extrêmement romantique pour moi. Moi qui suis très frileuse, je n’ai pas tant souffert que ça des douches fraîches dans les campings.

 

Bref, je me sentais bien et en harmonie avec la nature. Même si je ne suis pas en pleine brousse, j’apprécie le nouvel appart dans lequel j’ai emménagé. Un arbre à quelques mètres de la fenêtre de ma cuisine accueille un ou plusieurs nids et le chant des oiseaux constitue une très belle musique d’ambiance !

Écrire commentaire

Commentaires : 0