Prendre le rythme

J’ai démarré mes cours de cuisine et j’ai même passé mes premiers tests. Ca s’est bien passé pour la pratique et ça a frôlé la réussite totale avec 99% de bonnes réponses !

 

Je me suis coupée sur trois doigts au cours de la première semaine mais maintenant, ça va mieux : plus de pansements bleus ! (car ils sont requis dans les cuisines pour pouvoir les identifier facilement s’ils tombent dans la nourriture)

 

Je pensais avoir quelques bases de cuisine et il faut quand même dire que ma nationalité fait que j’ai quelques facilités. Les cours m’ont confirmé tout ça.

 

J’apprécie vraiment cet apprentissage car ça dépasse l’enseignement et la connaissance : c’est un vrai partage et de l’amour que l’on sert dans l’assiette. Ca me permet aussi d’apprécier encore plus la culture française à sa juste valeur. J’avais déjà ressenti ça avec la langue française lorsque je l’enseignais modestement en 2011 à Melbourne.

Écrire commentaire

Commentaires : 0