Coup de fil, Die Knef et Tasmanie

Aujourd’hui était une bonne journée malgré une pluie incessante. J’ai eu un coup de fil aussi réconfortant qu’un chocolat chaud onctueux en cette humide et fraîche journée de ‘printemps’. Il faut savoir que le temps de Melbourne, pour ceux qui ne le savent pas, est très capricieux. On peut ici avoir un temps d’hiver en été et vice versa. Oui, bon, c’est vrai, l’hiver n’est pas aussi rude qu’en Europe ! Mais avec cette humidité, le froid perce les vêtements.

 

Mes journées sont assez calmes ces temps-ci. Je prépare des bijoux que je compte aller vendre dans des boutiques et sur des marchés pour avoir quelques sous, je continue d’enseigner le français, toujours en contact avec la ABC Radio et j’aide une amie pour la communication d’un spectacle sur une actrice allemande à la vie sulfureuse, Hildegard Knef. ‘Die Knef’ sera joué du 1er au 4 décembre au Butterfly Club. Si vous souhaitez en savoir plus, faites donc un tour sur le site officiel du spectacle : www.dieknef.com. Une histoire vraiment intéressante sur la condition des artistes allemands (notamment allemandes) à Hollywood. Non seulement le sujet est très intéressant mais le boulot en lui-même l’est grandement; je ‘circule’ sur des sites en allemand. Oui, je dis ‘circule’ car je n’ai fait qu’un an d’allemand en troisième langue, que j’aurais bien voulu continuer d’ailleurs car cette langue m’attire beaucoup ! J’y reviendrais sans doute un jour, parmi mes mille projets ! J’écume donc actuellement les sites des communautés allemandes, autrichiennes et germanophones de tout poil dans le Victoria. Heureusement pour moi, ‘Kontact’ n’est éloigné ni du français ni de l’anglais !

 

Je suis aussi heureuse de retrouver un peu ma créativité. J’ai des fantasmes de nature inquiétante et enchanteresse grâce à la préparation du voyage en Tasmanie. Ce que j’ai lu m’a inspiré une variation au piano (que je posterais bientôt).

Écrire commentaire

Commentaires : 0