Des bougies d'anniversaire depuis mon lit

Mon anniversaire aurait pu être un flop. J’étais malade comme un chien; je n’avais du mal à respirer, un peu de fièvre et du mal à me mouvoir.

 

J’ai appris à mes dépens à quel point le temps est tordu à Melbourne. Vous devez avoir dans votre sac une écharpe, des lunettes de soleil et un parapluie. C’est une question de survie !

 

Je n’ai pas eu le droit de boire à cause des antibiotiques.

 

Mon anniversaire me rappelle que je vieillis, ce qui est toujours difficile pour les femmes, avec ces foutaises sur le fait d’être moins séduisante, etc. Maintenant, je ne me sens plus concernée. Non, mon principal souci pour l’instant est mon avenir. J’ai passé une nuit entière à réfléchir au bon choix.

 

Cette année est particulière. Ca fait dix ans que j’ai quitté la Réunion. Je repensais à Paris et à mes débuts. Mais les choses vont peut-être changer maintenant et je serais peut-être plus poursuivie par ce fantôme.

 

Enfin, c’était un bon anniversaire car j’ai eu beaucoup d’amour venant de partout. Des messages de personnes que j’aime et c’était le plus beau cadeau que je pouvais avoir !

Écrire commentaire

Commentaires : 0