Le bon choix

Je me sens plutôt anxieuse à propos de cette prise de décision pour les études, Ca pourrait changer beaucoup de choses.

 

Trois filières m’intéressent : les relations internationales, l’enseignement (prof de français pour le secondaire) ou un mélange de sciences humaines, nouvelles technologies et communications.

 

Le programme des Relations internationales est juste magique pour la ‘journaliste’ que je suis (étais, je ne sais plus vraiment aujourd’hui). Ca ouvre des perspectives d’emploi à l’international.

 

J’ai eu une bonne expérience en donnant des cours de français à un étudiant. Mais est-ce que ce sera la même chose dans une classe avec certains élèves qui n’auront pas vraiment envie d’être là ? Celui-là adore la France, sa culture et la langue et il travaille dur. Je ne sais pas vraiment. Et puis, c’est un métier qui est dans la liste des métiers recherchés en Australie.

 

Et le dernier mélange parce que j’ai commencé avec le journalisme et ce serait peut-être bien de ne pas perdre cette base.

 

Je sais que j’ai la chance d’avoir ce choix et cette aide financière de mes parents. Mais j’ai peur de ne pas faire le bon choix.

 

Je me suis plantée en Sorbonne et j’ai réussi dans le journalisme selon certains professionnels mais au final, je ne suis nulle part. Et encore mettre beaucoup d’énergie et d’espoir est risqué pour moi. Je n’aurais pas la force d’essuyer un autre échec.

 

Je dois choisir : visa et sécurité financière, quelque chose qui m’intéresse…

Écrire commentaire

Commentaires : 0