Au commencement...

Pour commencer ce blog, parlons un peu de mon parcours et de mes expériences.

 

Je viens de l’île de la Réunion (à côté de l’île Maurice dans l’océan indien) et j’ai passé mon bac sur l’île. J’ai poursuivi mes études à Paris en Sorbonne pendant trois ans.

 

Malheureusement, ce n’était pas assez concret pour moi. Le contenu du programme était extraordinaire et les enseignants très bons mais le système d’évaluation mauvais et non-équitable. C’est pourquoi je me suis tournée vers le journalisme. Après trois ans et sans un diplôme en poche, j’étais un peu perdue. L’amie d’un ami suivait des cours de journalisme en école et m’a proposé de venir jeter un coup d’oeil pendant une journée portes ouvertes.

 

J’ai réussi le concours d’entrée et j’ai étudié trois ans dans cette école. J’ai eu la grande chance d’avoir de très bons enseignants. L’un d’entre eux, Eric Ouzounian, a travaillé pour la presse rock et alternative, parmi ses différentes expériences et un autre, Philippe Duvoux était journaliste radio et l’un des piliers de France Info. Ils sont toujours en activité et travaillent pour différents médias. Ils m’ont donné des bases solides, très précieuses dans le monde du travail et pas seulement dans le domaine du journalisme.

 

Lors de ma scolarité en école de journalisme, j’ai du faire des stages. Par ce biais, j’ai eu l’occasion de rencontrer un maître de stage qui a changé mon attitude professionnelle. Serge Zobéide était rédacteur en chef à RFO Radio Réunion (maintenant Première). Nous avons travaillé sans relâche sur ma voix pendant un mois et j’ai acquis de bonnes compétences radio qui m’ont servi dans d’autres domaines comme le chant et le théâtre.

 

J’ai obtenu mon premier poste de journaliste avec un site internet d’information sur la santé, Santé la Vie. Ca a été une première expérience professionnelle très intéressante car j’ai tout de suite travaillé sur tous les supports; radio, vidéo et écrit. J’en ai aussi appris plus sur le CMS.

 

Ma deuxième expérience professionnelle a connu plus de hauts et de bas. J’ai travaillé un an pour une société de production audiovisuelle. J’ai réalisé des revues de presse audio à propos de l’économie des télécoms pour la communication interne de la multinationale Orange. J’ai eu la chance de monter des vidéos d’entreprise et de doubler et sous-titrer du contenu audio et vidéo.

 

J’ai également travaillé pour la communication d’un festival de film à Paris. Une amie, Natalie Vella, directrice du festival et créatrice de Love Me Sugar, des masques de nuit de luxe (www.lovemesugar.com) m’a proposé de faire partie du projet. Ca a été une bonne expérience étant donné son étendue internationale.

 

Puis j’ai déménagé en Australie et j’ai travaillé pour la communication de différents théâtres et structures comme le Melbourne French Theatre, l’Australian Centre of Performing Arts et une comédie musicale hors-normes, ‘Death to Carnivale!’. Pour ce dernier, j’ai crée un site internet, réalisé des vidéos et fait un peu de communication en ligne.

 

Je travaille actuellement pour la ABC Radio; je traduis en français le site internet de Radio Australia. Je cherche toujours des opportunités en communication, dans les arts et dans les nouvelles technologies.

Écrire commentaire

Commentaires : 0